Erwin Eekelder
Cover Image

Avec l'augmentation de la demande en faveur d'ingrédients plus sains et naturels (tels que les vitamines dans les sucreries), les fabricants de chocolat et de bonbons décident souvent d'utiliser des additifs naturels à la place des parfums, arômes et colorants artificiels existants. Parce que ces additifs sont plus chers et que leurs propriétés fluidiques (telles que la densité et la viscosité) varient, la précision des processus et leur traçabilité sont essentielles.

La solution de débit souhaitée doit permettre de donner des informations détaillées sur : le procédé, les chaînes de fabrication plus efficaces, la meilleure uniformité du produit et la qualité du procédé global. C'est la raison pour laquelle nous avons développé l'ES-FLOW, un débitmètre à ultrasons pour les faibles débits de liquides.

Marché de la confiserie

À l'international, le gigantesque marché de la confiserie devrait atteindre les 275 milliards de dollars en 2025. Si l'on considère ce chiffre plus en détails, on notera que c'est en Amérique que les ventes de confiseries au détail sont les plus élevées, mais si l'on mesure la consommation par personne, il semblerait que l'Europe soit en tête. L'Allemagne présente le plus fort taux de consommation par personne (d'après des données de marché et des estimations d'Euromonitor datant de 2016).

Les fournisseurs tirent constamment des enseignements du marché afin d'apporter une valeur ajoutée continue à la vie quotidienne de leurs clients. Une chaîne d’approvisionnement viable, une amélioration du bien-être des clients et une innovation continue au niveau des produits, sont requises pour subvenir aux besoins à long terme de ce marché.

Production de chocolat

Procédé de production continue

Dans le même temps, les tendances observées ces dernières années vont dans le sens de procédé de production continue, de la limitation des déchets, de la réduction des temps d'arrêts et d'une flexibilité accrue, non seulement dans le secteur alimentaire, mais aussi dans l'industrie chimique.

L'utilisation d'additifs (saveurs, arômes et colorants) nécessite la mesure et le contrôle de faibles débits. Les solutions susceptibles de répondre à cette problématique ne sont pas légion. De nos jours, de nombreux confiseurs utilisent des pompes de dosage volumétrique à déplacement. Mais comment être sûr que le volume souhaité a effectivement été déplacé ? La tête de pompe était-elle bien remplie de liquide ? Ou une phase de fonctionnement (partiellement) à sec s'est-elle produite ?

Les pompes de dosage sont souvent calibrées ou programmées pour un liquide et un débit définis. Modifier les conditions de procédé ou de production peut entraîner de longs temps d'arrêt. Le débitmètre à ultrasons ES-FLOW est doté d'un régulateur PID intégré qui peut commander les pompes et les vannes. Cela permet à l'utilisateur de créer un circuit de commande automatisé complet avec des temps de réponse courts.

Mesurer et réguler en temps réel des débits inférieurs à 1500 ml/min., voire 200 ml/min. ?

En étroite collaboration avec TNO (une organisation néerlandaise dédiée à la recherche scientifique appliquée), nous avons réussi à développer un instrument qui utilise la technologie des ondes ultrasons. Cette technologie est appliquée à la série de débitmètres à ultrasons ES-FLOW pour mesurer et réguler les débits de liquides entre 4 et 1500 ml/min., quelle que soit la densité, la température et la viscosité du liquide, avec une précision de 1 % du débit ± 1 ml/min.

Vous voulez savoir comment cette technologie des ondes ultrasons fonctionne? Pour en savoir plus à ce sujet, lisez notre article "Comment mesurer de faibles débits de liquides par ultrasons ?"

Débitmètre à ultrasons

Aucun réétalonnage nécessaire

Dans de nombreuses sociétés, les conditions des procédés varient et font appel à divers additifs et solvants. Étant donné que le fonctionnement du débitmètre à ultrasons ES-FLOW ne dépend pas du liquide, aucun réétalonnage n'est nécessaire. L'ES-FLOW permet par ailleurs la mesure de liquides non conducteurs tels que l'eau distillée ou déminéralisée et les solvants. Enfin, le capteur n’est pas sensible aux vibrations environnantes.

Conception hygiénique

L'instrument a été conçu selon les normes d'hygiène en vigueur, avec un tube de capteur droit auto-drainant, une rugosité de surface ≤ 0,8 µm et sans volume mort. Les particules ou les bactéries ne peuvent donc pas s'accumuler et contaminer le tube du capteur. Résultat : le nettoyage ne prend que quelques minutes, pour un temps d'arrêt réduit au minimum.

Découvrez le principe de fonctionnement du débitmètre à ultrasons ES-FLOW pour les débits de liquide les plus faibles.

Et pour en savoir plus sur le processus de préséries du débitmètre à ultrasons ES-FLOW, lisez notre article "Comment les préséries nous aident à développer des débitmètres et régulateurs de débit massiques ?"